Comment satisfaire une femme clitoridienne ?

Voilà la question que tout homme s’est déjà posée un jour ! 😀 En effet, certaines femmes ont plus facilement un orgasme clitoridien alors que d’autres sont plutôt vaginale. Pas facile de satisfaire tout le monde, surtout que 80% des femmes sont plus sensibles à l’orgasme clitoridien, le reste des femmes étant plutôt vaginal. Voici de bons conseils…

Le clitoris est l’organe sexuel du plaisir féminin, capable de se gorger de sang et de gonfler lors de l’excitation sexuelle. Sa stimulation permet d’atteindre l’orgasme clitoridien, une jouissance intense que l’on attribue souvent aux femmes dites clitoridiennes : cela peut même déclencher une éjaculation féminine chez les “femmes fontaines” ! La partie visible du clitoris (le gland et le capuchon qui le recouvre), située au sommet des petites lèvres de la vulve, mesure environ 1 cm. Mais en profondeur, cet organe possède d’importantes terminaisons nerveuses (environ 3 fois plus que sur un pénis), ce qui en fait une zone érogène particulièrement sensible aux stimulations et aux vibrations.

Il existe aussi une dimension psychologique liée à l’orgasme féminin à ne pas négliger.

Qu’est-ce que l’orgasme clitoridien ?

On appelle orgasme clitoridien, la sensation d’extase ressentie après la stimulation du clitoris, situé au-dessus des petites lèvres de la vulve. L’orgasme dure plusieurs secondes et se manifeste par des contractions répétées (spasmes) à l’intérieur du vagin voir dans tout le corps en cas de jouissance extrême. La stimulation peut être faite manuellement, par le biais d’un rapport sexuel, par un sextoy ou encore lors d’un cunnilingus.

L’orgasme clitoridien est généralement facile à atteindre, seule ou lors d’un rapport. En effet, la zone étant particulièrement sensible, des caresses ciblées permettront d’atteindre la jouissance en peu de temps. Pour plus de plaisir, il est également possible de stimuler les zones autours du clitoris (lèvres, vagin, anus, etc.). Note : utiliser un anneau vibrant avec son partenaire durant l’acte peut aider à stimuler !

Qu’est-ce que l’orgasme vaginal ?

Concrètement, l’orgasme vaginal n’existe pas ne tant quel tel… Il est donc faux de distinguer l’orgasme clitoridien de l’orgasme vaginal ! Si certaines femmes ressentent des sensations orgasmiques au niveau du vagin à la pénétration, c’est en fait grâce au clitoris. et à ses nombreuses terminaisons nerveuses profondes. Du coup, sans stimulation clitoridienne, point d’orgasme vaginal possible, car ce dernier est bien peu sensible en rapport.

Comment faire jouir une femme clitoridienne ?

Tout d’abord, l’aspect psychologique doit être pris en compte. Ensuite, les préliminaires sont ULTRA importants : un bon cunnilingus est l’idéal rêvé pour faire monter le désir et dans la majorité des cas, provoquer un orgasme clitoridien avant même l’acte sexuel ! Encore faut-il savoir bien s’y prendre en y allant crescendo et en délicatesse…

La femme de son côté peut tout à fait se stimuler elle-même le clitoris pendant l’acte ! Par exemple avec la main ou bien avec un stimulateur clitoridien 💖

Il existe 8 huit positions du Kamasutra particulièrement adaptées pour faire jouir une femme clitoridienne en le stimulant :

  • la position de l’Andromaque
  • la position de l’écrin à bijoux
  • la position du cadenas
  • la position du cheval à bascule
  • la position du compas
  • la position de l’union du lotus
  • la position du cheval renversé
  • la position du missionnaire

Pour atteindre l’orgasme clitoridien lors d’un rapport sexuel, il faut adopter une position sexuelle permettant et facilitant la stimulation du clitoris. Cette dernière, couplée à la pénétration, permettra un plaisir décuplé jusqu’à atteindre une jouissance intense. Parmi ces positions, on peut citer celle du lotus (les deux personnes sont assis en tailleur face à face, les jambe croisées l’un autour de l’autre), permettant un direct accès au clitoris, tout en variant les mouvements de va-et-vient.

Notons aussi que les positions allongées sur le ventre permettent de caresser le clitoris par le frottement direct du pubis sur la surface en dessous. Enfin, les positions dites “inversées”, comme la levrette ou sa variante debout permettent également au partenaire d’avoir un accès à au sexe et ainsi de procurer des caresses pendant la pénétration.

En bref, pour éprouver un maximum de sensations orgasmiques au niveau du vagin, la pénétration doit se faire dans des positions où le capuchon du clitoris est aussi stimulé. Par exemple, la levrette est une position qui permet une pénétration profonde et une stimulation du capuchon du clitoris avec la main. De même que la position d’Andromaque (la femme est sur l’homme) : la pénétration est profonde et le clitoris peut être stimulé si la femme l’appuie sur la peau de son  partenaire. Ne pas négliger l’usage d’un bon lubrifiant pour augmenter les sensations !

Alors, prêt à envoyer une femme au 7ème ciel ? 💖

Le point G est-il à l’origine de l’orgasme vaginal ?

Le point G se situe à quelques centimètres de l’entrée du vagin sur la partie antérieure de celui-ci. Plus précisément, il s’agit d’une zone d’un diamètre de 2 cm environ. Chez certaines femmes, la stimulation du point G peut provoquer des sensations orgasmiques très puissantes, provoquant une éjaculation féminine. D’où l’association de l’orgasme du point G à l’orgasme dit vaginal. Là aussi, l’origine réelle du plaisir est bien le clitoris !