Femme fontaine et éjaculation féminine : comment squirter ?

femme-fontaine-ejaculation-feminine

Les femmes fontaines sont un véritable phénomène ! Loin d’être un mythe, il s’agit bien d’une réalité : ainsi, lorsque ces femmes font l’amour, elles “éjaculent” une importante quantité de liquide au moment de l’orgasme. Elles restent assez rare et le phénomène peut connu mais certaines en ont honte alors que cela peut être pourtant très excitant pour le (ou la) partenaire.

” A chaque fois que je fais l’amour, je trempe les draps, et j’ai honte et je m’inquiète. Je ne suis pas la seule dans ce cas là ? Est-ce normal ? “

Qu’est ce qu’une femme fontaine ?

L’éjaculation féminine (ou « squirt » en anglais) désigne, chez la femme, l’expulsion d’un jet de liquide par son vagin, au moment de l’orgasme, phénomène dont on parle le plus souvent via le terme “femme fontaine“.

On parle ici d’éjaculation féminine, et non de simple lubrification vaginale abondante ! On sait aujourd’hui, que les tissus situés entre le vagin et l’urètre sont des tissus prostatiques. Le liquide en question serait émis par les glandes de Skènes situées de part et d’autre de l’orifice urinaire et qui sont plus ou moins développées selon les femmes. Compte tenu toutefois du volume parfois expulsé (très impressionnant), cela n’explique pas tout. Notons au passage qu’il s’agit là d’un liquide incolore et inodore et non de l’urine comme certains le pensent ! L’excitation intense peut être obtenue lors d’un acte sexuel ou bien par le biais d’un stimulateur clitoridien par exemple. Certaines femmes ont aussi découvert qu’une stimulation anale pouvait facilement déclencher le phénomène d’éjaculation féminine…

Signe d’un plaisir intense lors de l’orgasme

Souvent méconnu, ce phénomène pousse certaines femmes à s’inquiéter et à être déroutées par l’expérience lorsque cela arrive. Ainsi, nombreuses sont celles qui pensent avoir uriner et ont honte, alors qu’il n’en est rien. Le partenaire peut aussi être gêné par l’éjaculation féminine lorsqu’il ne connait pas le phénomène.

Heureusement, il y a de plus en plus d’information à ce sujet et le tabou s’efface peu à peu.Certaines femmes bien informées en tirent même une certaine fierté ! 😀 Que vous soyez une femme ou un homme, vous vous êtes forcément déjà demandé comment faire pour déclencher un squirt.

Pour le partenaire, l’expérience est exaltante et très puissante puisque cela signifie que l’excitation est extrêmement forte pour la femme, l’éjaculation féminine étant un signe de relâchement et de plaisir intense. Il est donc temps de dédramatiser le fait de rencontrer ou d’être une femme fontaine et d’en profiter au contraire 💖

Comment squirter et obtenir sa première éjaculation féminine ?

Tout d’abord, il faut être détendue… Ensuite, disons que le mieux pour éjaculer est une stimulation franche du point G. Si vous souhaitez savoir comment éjaculer en tant que femme, c’est la manière la plus rapide. L’éjaculation ne peut avoir lieu qu’une fois que la vulve et le point G se sont remplis de sang, et donc, ont augmenté en taille. Cette méthode permet une stimulation au plus près des fameuses glandes qui se trouvent le long de l’urètre (et donc à proximité de la vessie, d’où l’envie d’uriner lors de la stimulation du point G). Pour arriver au but, il faut :

  • De longs et intenses préliminaires
  • Un plaisir intense favorisant une perte du contrôle de la zone du périnée

En gros il faut maximiser l’orgasme clitoridien et que tout le périnée y participe : stimulation clitoridienne, vaginale voire anale (voir un peu plus bas dans l’article). Au moment de l’ orgasme, le périnée est soumis a de violents spasmes et peut-être pourrez vous observer une éjaculation féminine. Certaines femmes y associent du plaisir : c’est du aux contractions périnéales et leur état de relaxation : c’ est un orgasme assez violent qui l’accompagne, mais n’est probablement pas dû à l’éjaculation féminine en elle-même.

Quelle position pour squirter ?

Pour atteindre plus facilement notre objectif, la pénétration peut être effectuée avec les doigts, le sexe ou à l’aide de jouets sexuels. Le bassin doit être aussi détendu que possible et les jambes ouvertes. Si vous le souhaitez, vous pouvez mettre un oreiller pour soulever le bassin et améliorer l’expérience. La position en cowgirl ainsi que la levrette ne doivent pas être négligées non plus…

La stimulation du point G est un moment décisif lorsque l’on cherche un squirting. Celui-ci est à deux phalanges de l’intérieur du vagin, en direction du clitoris. Une fois localisé, vous pouvez faire de légères pressions en cercles, en variant la vitesse. Cela augmentera la pression sur les glandes de Skene qui, comme mentionné, sont celles qui produisent le liquide éjaculatoire. Pour faciliter la contraction des muscles avant le squirting, il est pratique de faire avancer le bassin, en serrant les fessiers. Lorsque vous êtes sur le point d’atteindre le squirting, vous ressentez une sensation similaire à celle que vous éprouvez lorsque vous voulez uriner. Ne vous arrêtez pas, restez détendue jusqu’à ce qu’elle reparte. Avoir envie d’uriner est un bon signe : Si la vulve a augmenté en taille, vous pouvez vouloir « pousser » tout en vous détendant. Pousser et se détendre en même temps peut sembler un peu délicat, mais le liquide peut ou non s’écouler, d’où le besoin potentiel de pousser… et comme la sensation initiale sera semblable à celle d’uriner, vous devez être suffisamment détendu pour laisser faire. Certaines personnes n’éjaculent que lorsque le point G est stimulé (c’est-à-dire avec une certaine pénétration), pour d’autres, c’est l’inverse et se produit lorsque le vagin est libre de toute pénétration.

Il est aussi possible de déclencher une éjaculation féminine avec la méthode vaginale qui se rapproche de la stimulation du point G, ou lors d’une pénétration (ajoutez de fortes vibrations sur le clitoris en même temps !). Précisons tout de même que beaucoup de femmes arrivent à l’éjaculation durant une sodomie 😉 En effet, le sexe anal est idéal pour stimuler le phénomène d’éjaculation féminine ! Si vous souhaitez tester cette technique avec votre partenaire suivez le guide en adoptant la position de la culbute : Allongez-vous sur le dos, et renverser vos jambes par dessus votre corps le plus loin possible en ramenant vos genoux contre votre poitrine. Votre partenaire peut alors commencer un superbe cunnilingus puis ensuite s’avancer pour venir tenir vos jambes durant la pénétration orientée vers le haut. De votre côté, faites vous plaisir sans limites en vous masturbant le sexe jusqu’au fameux moment du squirt… 🔞

Pour certaines femmes, il faudra une longue stimulation de plusieurs dizaines de minutes. Le mieux est de s’allonger mollement sur le lit et de laisser faire votre partenaire, que ce soit avec ses doigts, un sextoy, un stimulateur de clitoris ou bien son sexe 🙂 Une fois que vous êtes au bord de l’orgasme, le tout est de le faire durer le plus longtemps possible et de ne pas se crisper lorsque l’envie d’uriner arrivera suite à la stimulation du point G (très important)…

Et c’est l’étape la plus dure ! Quand on stimule son point G, l’envie d’uriner est forte, c’est purement physiologique et inévitable. Il ne faut pas courir aux toilettes… mais poursuivre la stimulation. Apprenez à apprivoiser cette sensation si particulière, quitte à devoir changer les draps la première fois 🙂

De toute manière, le squirt (ou éjaculation) arrivera avec une très forte impression d’uriner, même si au final ce n’est pas de l’urine qui est expulsée, il ne faut pas hésiter à pousser pour expulser le fameux liquide. Ça commencera avec quelques gouttes et ça se terminera avec de gros jets… notez que si vous utilisez un sextoy, le jouet sexuel pourra bloquer le jet, il suffira alors de le retirer pour voir le phénomène ! Une fois l’orgasme ultime atteint, vous serez secouée, toute mouillée (comme vos draps) et dans un état second 😍

Et il ne faut pas hésiter à recommencer plusieurs fois, tant que les jets sortent, profitez au MAX ! Plus vous maîtriserez la technique, plus les jets arriveront rapidement en quelques minutes. A vous de jouer pour arriver à squirter !