Quelle culotte menstruelle pour règle acheter ? Culotte ou shorty

Aujourd’hui, de nombreux sondages pointent que 75% des femmes ne sont pas entièrement satisfaites de leur protection hygiénique. Et ce, pour diverses raisons : impact négatif sur leur santé, sur l’environnement ou encore coût élevé et manque de confort. Il est temps de changer les règles et d’offrir une protection sans compromis ! Adoptez la culotte menstruelle pour vivre vos règles autrement.

La culotte menstruelle pour les règles

Après la cup, place à la nouvelle révolution menstruelle: les culottes de règles. Ces sous-vêtements ultra-absorbants, imperméables, et anti-odeurs permettraient de vivre ses règles plus sereinement, souvent avec une protection supplémentaire, et parfois sans.

[amazon box=”B07KCNK9M7,B07RF4PBH9,B07XRT82ZK” grid=”3″]

Les culottes menstruelles allient confort et performances pour que les femmes restent libres pendant leurs règles. La culotte de règles en coton naturel sans aucune substance chimique nocive ni nanoparticules d’argent peut absorber jusqu’à l’équivalent de 2 tampons tout en étant aussi confortable qu’une culotte classique. Le tout sans odeur ni sensation d’humidité durant environ 12 heures.

Aussi confortable qu’une lingerie normale (elle ne mesure pas plus de3 mm d’épaisseur) et aussi absorbante qu’au moins trois tampons, une culotte menstruelle s’utilise durant la période des règles. Composée de trois couches techniques en matières super absorbantes placées au fond de la culotte, elle recueille le sang. Jolies, elles se déclinent en différentes couleurs, avec de la dentelle ou des motifs fantaisies. Elles existent également sous forme de shorty plus “sexy”.

Privilégiez des produits détenant la certification écologique ou bio comme GOTS ou Oeko-Tex. Seules les sportives ne pourront pas aller à la piscine avec, autrement, ce type de culotte menstruelle est valable dans tous les autres cas !

Un nouveau type de protections hygiéniques innovant

Conçue pour remplacer votre protection hygiénique habituelle, de jour comme de nuit, elle peut aussi être utilisée en complément d’un tampon ou d’une cup en cas de flux plus abondant. Les culottes menstruelles sont composées d’un insert absorbant. Il va permettre l’absorption du sang des règles et une membrane imperméable vous garantit une journée sans fuites. Bien entendu, une telle culotte ou shorty menstruelle est lavable en machine (après un rinçage à l’eau tiède) et réutilisable à volonté. De quoi faire de sacré économies à l’année… D’ailleurs, combien en acheter pour une utilisation régulière ?

La réponse à cette question dépend de votre flux et de votre utilisation. Si la culotte vient en complément de vos protections actuelles, vous pouvez tester une seule culotte de règles (usage en début et fin de cycle par exemple). Après l’utilisation au début du cycle, il vous suffit de la laver pour pouvoir l’utiliser à nouveau en fin de cycle. Si vous souhaitez utiliser les culottes de règles tout au long de votre cycle, il est recommandé d’acheter 3 ou 4 culottes afin que vous ayez le temps de les laver entre chaque utilisation.

Il suffit donc de prévoir son utilisation un jour ou deux avant le début de la date des dernières règles ainsi que durant la durée moyenne des cycles menstruels. Certaines femmes connaissent bien la durée de leur cycle régulier et s’en servent pour calculer ainsi la période d’ovulation (aussi appelée “calendrier d’ovulation” ou “calendrier de la fécondité”. Pour calculer sa date d’ovulation, il faut prendre en compte la durée du cycle (en moyenne de 28 jours) et la date des dernières menstruations. Il est plus simple de s’aider d’un calculateur comme celui cité au dessus ou bien d’une application pour tomber au plus juste. Si le but est de tomber enceinte, il faudra alors multiplier la fréquence des relations sexuelles deux jours avant et après la date d’ovulation. Il est préférable qu’elles aient lieu avant, cela optimise vos chances de procréer puisque les spermatozoïdes ont une durée de vie de 72 heures.

Aussi, la connaissance de ce cycle est primordial pour comprendre les risques de grossesse chez une femme qui n’utilise pas la pilule, ou qui a des rapports sans préservatif (la méthode dite du calendrier). La durée de vie des spermatozoïdes est de l’ordre de 5 à 6 jours et celle de l’ovule de 24 à 48 heures. Tout rapport sexuel non protégé, survenant durant les 5 à 6 jours avant l’ovulation est donc risqué (du fait de la durée de vie des spermatozoïdes), ainsi que durant les deux jours qui suivent l’ovulation, puisque la durée de vie de l’ovule peut être de 48 heures. Par contre, un rapport sexuel survenant soit plus de 6 jours avant l’ovulation, soit plus de 2 jours après l’ovulation, ne serait en principe pas risqué. Sauf que… une femme ne sait jamais quand aura lieu son ovulation car un contexte émotionnel peut retarder la date de l’ovulation ! Donc le risque de grossesse existe, quel que soit la date du cycle, même si le rapport sexuel non protégé a lieu juste avant la date présumée des règles ou juste en fin de règles. N’oubliez donc pas que la pilule ou le préservatif sont là pour éviter une grossesse non désirée.

[amazon box=”B07PXP23RV,B07YW3ZHWJ,B082D5WJYY” grid=”3″]

Pour un premier achat, optez pour 1 culotte ou 1 shorty afin que vous puissiez tester et vous assurer qu’il s’agit bien de la protection adaptée à vos besoins avant de vous équiper plus largement. Les culottes menstruelles s’utilisent comme vos sous-vêtements habituels. Douces et confortables, elles doivent être en coton naturel. Bien englobant, le shorty ou la culotte permet une protection au top et un confort absolu. Il est parfait pour vous accompagner toute la journée, au sport, au travail mais aussi la nuit !